Comment prendre soin de ses outils ou machines industrielles ?

Afin d’en conserver la performance des premiers jours, les outils et les machines industrielles nécessitent un entretien minutieux. Il en va également de votre sécurité d’utilisation. Voici notamment 3 conseils que l’on peut vous donner en ce sens.

Faire une vidange des mécanismes tous les 3 ans

Tous les 3 ans en moyenne, vous devez vous lancer dans une vidange des mécanismes de vos appareils. L’opération consiste notamment à vider et remplacer les huiles de graissage  dans la machine.

Cette opération s’adresse notamment aux gros appareils. Il n’est nécessaire que sur les engrenages de grandes tailles qui baignent carrément dans l’huile pour fonctionner. C’est le cas entre autres de la boîte de vitesse ou encore de la boîte d’avance.  On vous conseille également de faire la vidange si vous avez un trou dans votre machine. C’est ce que l’on appelle le traînard.

Choisissez une huile de qualité et issue de grande marque pour remplacer l’huile de fonctionnement de votre appareil. Vous pouvez également vous fier aux numéros de série du produit que vous avez utilisé en premier sur les rouages de votre machine. Ce n’est pas spécialement recommandé de changer de produit à chaque vidange.

Il est à noter que la moyenne de 3 ans n’est pas obligatoire. Quand vous remarquez une certaine raideur dans le mécanisme, vous pouvez vous lancer dans la vidange et le remplacement de l’huile. Si vous n’avez aucune base en mécanique et bricolage, faites appel à des techniciens pour ce faire.

Ajouter de la graisse sur vos outils

Cette démarche s’adresse à tous les outils, même de petite taille. C’est le gage d’un maximum de confort d’utilisation. Fréquemment, vous devez ajouter de la graisse dans les rouages et les différents éléments de votre appareil. Cela permettra de dissiper les frictions entre les différents branchements mécaniques de votre accessoire et de conserver sa rapidité.

Pensez notamment à graisser les vis, les pignons et les petits éléments de votre machine. Et évidemment, vous devez ajouter de la graisse après avoir nettoyé en profondeur votre appareil. Profitez du fait de l’avoir démonté pour bien étaler.

Sur les boutiques spécialisées en mécanique, vous avez plusieurs types de graisses haut de gamme que vous pouvez utiliser. Choisissez en fonction du mécanisme ou de l’équipement que vous souhaitez graisser. Faites-vous conseiller par les professionnels si besoin. Il en va de la bonne marche de votre appareil.

Un nettoyage minutieux de vos machines industrielles

On a tendance à laisser les machines dans leur coin pour peu qu’elle continue de fonctionner. Néanmoins, c’est le meilleur moyen d’entrainer une panne. En effet, les résidus de poussière qui s’accumule peuvent mettre en péril le bon fonctionnement du mécanisme. C’est pourquoi un nettoyage est de rigueur.

Commencez par dépoussiérer votre machine hebdomadairement ou quotidiennement. Vous lui garantissez ainsi un certain style et éviterez que les résidus ne s’insèrent en son intérieur. Cela ne vous prendra que quelques secondes ou minutes en fonction de la taille de l’appareil en question.

Ensuite, au moins une fois par an, un nettoyage plus minutieux sera de rigueur. Dans ce cas, il faudra démonter le moindre mécanisme de l’appareil pour dégraisser, nettoyer et régresser. Vous pouvez en profiter pour faire un diagnostic de votre accessoire et prévenir les pannes. Cependant, dans ce cas, vous devez avoir quelques expériences en mécanique et bricolage. En effet, vous devez non seulement pouvoir enlever les pièces, mais aussi les remettre à sa place par la suite.

Bref, afin de conserver votre productivité et minimiser les dépenses pour la réparation de vos outils et de vos machines industrielles, vous devez les entretenir. Vous aurez besoin de graisses et d’huiles spéciales pour ce faire.

Cet article a été écrit par Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.