TRICOPIGMENTATION

La tricopigmentation est une évolution technologique de la micropigmentation esthétique et paramédicale qui permet d’inoculer dans la couche superficielle du derme un pigment spécifique capable d’altérer l’apparence en recréant l’effet d’un cuir chevelu plus épais.

La tricopigmentation est une technique qui permet à nos clients de masquer la calvitie (chute des cheveux) de la manière la plus adaptée en fonction de la situation initiale du client. En effectuant ce type de traitement, l’effet rasé est obtenu grâce à un dépôt microscopique de pigment, en forme de points. Le but est d’obtenir un résultat naturel.

La tricopigmentation est réversible, non allergène et biocompatible grâce à l’utilisation de pigments spécifiques qui peuvent être absorbés par l’organisme.

Un rôle fondamental est joué par la compétence et l’expérience du technicien, la formation suivie et l’équipement utilisé.

La durée du traitement et le nombre de séances dépendent des caractéristiques du patient et des zones à traiter.

La tricopigmentation étant un traitement résorbable, le praticien évaluera avec le client le nombre de séances d’entretien annuel (les retouches sont généralement effectuées une à deux fois par an) pour toujours garantir le meilleur résultat.

TRICOPIGMENTAZIONE ET GREFFE DE CHEVEUX – UN CHOIX GAGNANT

La tricopigmentation, l’évolution de la micro-pigmentation du cuir chevelu, est maintenant reconnue internationalement, en particulier dans le domaine de la chirurgie de restauration capillaire, et il est maintenant établi que les deux techniques peuvent non seulement coexister, mais aussi exprimer leur potentiel maximal ensemble pour des résultats rapides et non traumatiques. et représentant la solution parfaite à la calvitie.
L’avantage de la technique consiste à être à la fois intégrative et alternative à la chirurgie.

Notre société est la seule à pouvoir garantir une formation qui a été approuvée par la Société Italienne de Trichologie (Si.trI) lors du Congrès Italien de chirurgie de restauration capillaire, à Rome, le 27 mai 2012.

Le monde de la chirurgie choisit Beauty Medical et sa Directrice Technique Milena Lardì pour sa fiabilité, ses nombreux retours, ses résultats et son expérience.

TRICOPIGMENTATION – EFFET RASÉ

Par choix ou par nécessité, la Tricopigmentation à effet rasé vise à reconstruire complètement le cuir chevelu avec un « look rasé ».

  • Scalp reconstruction.
  • Amélioration de la densité.
  • Restauration des proportions.
  • Effet rasé sur cheveux longs.

Parmi les traitements de Tricopigmentation, l’effet rasé permet de reconstruire optiquement la couverture du cheveu sur une longueur de 2 mm, sur tout le cuir chevelu et en cas d’alopécie totalis et areata également. Dans les séances d’entretien, l’effet ne cesse de s’améliorer grâce à l’illusion d’optique tridimensionnelle qui peut être obtenue après le traitement. Ce procédé est possible grâce au système Beauty Medical et à l’utilisation de pigments bio-ri-absorbables.

C’est une solution pour qui veut garder un look de cheveux rasés, mais aussi pour qui a besoin d’une couvrance naturelle sur des cheveux plus longs.

 

TRICOPIGMENTATION – EFFET DE DENSITÉ

L’effet de densité permet au patient d’avoir un aspect plus épais et une meilleure couvrance même en cas de cheveux longs.

  • Cela réduit la transparence.
  • Il réduit la dyscromie.
  • Il augmente l’épaississement.
  • Il permet d’éviter les produits de camouflage.

Parmi les traitements de Tricopigmentation, l’effet de densité a remplacé le « dot-hair » obsolète et garantit la couverture pour qui veut garder une coupe non rasée, assurant un grand naturel et permettant de se raser même à court terme. Cette technique peut garantir une réduction des transparences, de la décoloration entre la peau et les cheveux et c’est un excellent camouflage semi-permanent.
Devinant des attentes réalistes, cette méthode est la meilleure possible pour masquer l’amincissement sans renoncer à sa liberté.

Cet article a été écrit par Joel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.