clinique de greffe de cheveux en Turquie

Rédigé par José - - Aucun commentaire

De plus en plus de personnes profitent d’un séjour à l’étranger pour faire réaliser des actes médicaux comme des chirurgies esthétiques. Et pour cause, dans beaucoup de pays étrangers, il existe des cliniques spécialisées possédant du matériel performant ainsi que de très bons chirurgiens. Ceci s’appelle le tourisme médical et depuis quelques années, c’est la grande tendance. En France, par exemple, 2 % de la population est déjà partie en vacances à l’étranger et en a profité pour se faire soigner. Parmi les pays qui attirent le plus, il y a la Turquie. Et là-bas, il y a de très bonnes cliniques de greffe de cheveux. Alors si vous avez besoin d’une greffe, pourquoi ne pas vous offrir quelques jours de vacances en Turquie et profiter pour faire votre greffe de cheveux ?

 

Joignez l’utile à l’agréable

 

Quand le quotidien devient trop dur à gérer, c’est qu’il est temps de prendre des vacances. La Turquie est un pays très agréable et qui attire de plus en plus de français. En effet, là-bas, vous trouverez toutes sortes d’activités très intéressantes à faire et vous pourrez vous loger dans des hôtels splendides. La Turquie est un pays parfait pour passer d’agréables vacances, seul, en couple ou en famille. Mais la Turquie est aussi un pays possédant les meilleures cliniques de greffe de cheveux. Ce qui veut dire que si vous recherchez la meilleure clinique de greffe de cheveux en Turquie, il vous suffira de prendre quelques jours de vacances et de vous en rendre en Turquie. Une fois sur place, vous pourrez passer de bonnes vacances tout en pouvant faire réaliser une greffe de cheveux par des spécialistes.

 

Quand la greffe de cheveux devient nécessaire, recherchez de vrais professionnels

 

Quand on souffre d’alopécie due à une maladie, du stress ou un traumatisme, la greffe de cheveux s’impose comme la solution miracle. Et c’est tout à fait vrai puisque la greffe de cheveux permet d’avoir des résultats très satisfaisants dans un délai relativement court. En plus, la greffe de cheveux est une opération qui ne provoque aucune douleur. Après l’intervention vous aurez quelques croutes et des rougeurs mais rien de bien méchant. L’alopécie peut vraiment être handicapante dans la vie de tous les jours, alors si la greffe de cheveux peut vous redonner de l’espoir, il ne faut pas hésiter. Quelques mois après l’intervention, les cheveux commencent à repousser, imaginez comme cela va vous changer la vie !

 

Alors si vous avez besoin d’une greffe de cheveux, optez pour la meilleure clinique de greffe de cheveux en Turquie et repartez sur de bonnes bases, loin de votre alopécie et de votre sentiment de honte qui vous pourrissait la vie. La greffe de cheveux convient à tout le monde, aux hommes, aux femmes et même aux personnes qui ont les cheveux crépus, alors si vous avez des pertes de cheveux importantes, pensez à la greffe de cheveux !

Le Nouvel An Khmer au Cambodge

Rédigé par Sax - - Aucun commentaire

Au Cambodge, la célébration du Nouvel An Khmer possède une liaison exceptionnelle à des croyances d’origine brahmaniques. Depuis plusieurs siècles, le pays pratique le culte des trois dieux principaux issus de la religion hindouiste, à savoir Siva, Vishnu et Brahma. À cet effet, cette fête légendaire est l’occasion idéale pour les locaux de faire une prière à la pagode, de partir en province natale pour rendre visite à toute la famille et surtout, d’effectuer des échanges de cadeaux et de jouer à des jeux traditionnels. Dans cette destination d’Asie du Sud-Est, le Nouvel An Khmer fait partie de la plus grande fête séculaire du pays. C’est également synonyme de vacances nationales de trois ou quatre jours. Pour connaître sa date de célébration, les Cambodgiens utilisent leur horoscope antique, le « Moha Sangkran ». Au début, il a été célébré au premier jour du premier mois dans le calendrier lunaire. Au fil du temps, les choses ont évolué et le roi des Khmers, Suriyavaraman II, a apporté une modification concernant cet évènement. Il a ainsi décidé de célébrer le Nouvel An Khmer au cinquième mois du calendrier lunaire. De ce fait, cette fête se tient en avril par le calendrier solaire.

Lire la suite de Le Nouvel An Khmer au Cambodge

À la découverte des monuments d’Ouzbékistan

Rédigé par José - - Aucun commentaire

L’Ouzbékistan est un pays situé en Asie centrale. C’est une contrée riche en histoire qui fut la demeure de plusieurs grands empires. Ce riche héritage historique est à l’origine de nombreux vestiges qui font le bonheur des touristes du monde entier.

 

 

Parmi ces joyaux de l’histoire, on peut citer la mosquée Bibi-Khanym ou Bibi-Khanoum. Elle est située dans la ville de Samarcande. La construction de cette merveille a été commandée par l’empereur Tamerlanà son retour d’une campagne en Inde. Les chantiers ont commencé l’année 1399. Des artisans et architectes de tout l’empire se sont entraidés pour l’édification de cette bâtisse. Terminé en 1404, le complexe comportait 2 portails gigantesques de 40 m bordés de 4 minarets encore plus imposants, 2 mosquées sur les côtés ainsi que 4 galeries. Au centre de la cour se tient un lutrin géant fait en marbre qui avait soutenu durant les offices le Coran d’Othman. Ce coran, parait-il, est la plus ancienne copie manuscrite du livre sacré. Notons à titre d’information que cette mosquée avait été nommée après, Bibi Khanum, l’une des femmes de Tamerlan.

 

 

Visite du mausolée millénaire d’Ismaïl Samani

Après la ville de Samarcande, on peut se rendre à Boukhara pour visiter le mausolée des samanides appelé aussi mausolée d’Ismaïl Samani. C’est un monument qui vaut le détour lors d’un voyage Ouzbékistan. Il a été construit à la requête d’Ismaïl Samani, prince samanide vers l’an 900. C’est l’une des œuvres phares de l’architecture funéraire islamique et aussi l’un des plus vieilles bâtisses musulmanes au monde. La structure de ce bâtiment est relativement simple, de forme carrée et coiffée d’une coupole. Il est surtout intéressant en raison de l’exploitation ingénieuse des briques. Ces dernières sont posées en coin, à plat, en épis, en biais, en quinconce et en bout. Cette disposition forme des motifs géométriques d’une grande abondance. On peut voir au-dessus de la porte de ce monument le symbole zoroastrien de l’éternité, un cercle dans un carré. Cet édifice qui est aussi surnommé « la perle de l’orient » est la dernière demeure de l’émir perse Ismaïl Samani et son père Ahmad.

 

 

Admirer l’incontournable citadelle Ark

À l’instar du mausolée des samanides, la citadelle Ark qui se trouve également à Boukhara est un monument d’une grande valeur historique qui fait le bonheur des touristes. Elle se trouve sur la place de Régistan. C’est le plus ancien bâtiment de Boukhara. Son histoire commence au Ve siècle av. J.-C. Le fils du roi de la Perse, le prince Siyovouch s’installe en Asie Centrale suite à un différend avec son père. Le prince épousa la fille d’Afrasiab roi de Samarcande et part vivre sur le territoire de l’actuel Boukhara et y construit un immense château. À partir de ce moment, la forteresse devint la résidence des gouverneurs de Boukhara. L’armée rouge avait détruit la majeure partie de cette œuvre en 1920. De ce fait, les ruines représentent environ 70 % de cet héritage historique. Mis à part cela, à l’intérieur de la citadelle on peut voir la mosquée de Childoukhtaron. Cette dernière est associée à la légende de quarante filles martyrisées.

Fil RSS des articles